samuel colt, triste fierté d’une amérique colonialiste

Inventeur et industriel, Samuel Colt a crée le premier revolver. Sa découverte et ses capacités développées en mécanique ont ouvert la voie au système de fabrication de pièces interchangeables. D’incroyables avancées aux sombres conséquences qui ont fait des Etats-Unis une puissance armée inarrêtable.

Samuel Colt naît en 1814 à Hartford, dans le Connecticut. Il est le fils du fabricant de textiles Christopher Colt et de son épouse Sarah Colt. En visitant l’usine de son père à Ware dans l’état du Massachusetts, le jeune Colt découvre son intérêt pour la mécanique. Il est également fasciné par les vieux objets et les armes à feu de son père qu’il aime démonter pour en comprendre le fonctionnement.

À l’âge de 16 ans, il s’inscrit à l’académie d’Amherst pour étudier la navigation. Colt a la chance de pouvoir étudier la navigation grâce à son père, qui l’envoie en mer sur le Corvo, un navire qui s’embarquera pour un voyage de près d’un an en 1830. A bord du Corvo, Samuel Colt est fasciné par la roue du navire, par sa façon de tourner ou d’être bloquée dans une position fixe. Il décide de reproduire cette rotation sur des armes à feu et parvient à faire tirer plusieurs coups en succession rapide à un pistolet.

Pendant son séjour en mer, le jeune mécanicien sculpte dans le bois un cylindre à six canons, une goupille de verrouillage et un marteau. Bien que ce prototype de pistolet comporte plusieurs canons rotatifs, Colt opte pour un cylindre rotatif contenant plusieurs chambres à balles afin de réduire le poids et l’encombrement du pistolet.
Samuel Colt devient ensuite démonstrateur, il se fera passer pour “le célèbre docteur Coult de New York, Londres et Calcutta”. Il réalise des démonstrations à l’aide de protoxyde d’azote (gaz hilarant).

En 1832, alors âgé de 18 ans, Samuel Colt dépose son premier brevet pour son revolver. Son premier modèle est le Colt Paterson à simple action. Il déposera le brevet pour un nouveau modèle le 25 février 1836; le revolver sera cette fois fabriqué puis vendu à la marine. Dix ans plus tard, il obtient un contrat de 1000 revolvers Colt modifiés pour l’armée américaine.

L’Amérique s’identifie complètement avec le révolver et voit cette arme comme un symbole. Samuel Colt se fait même surnommer le “colonel” alors qu’il n’a jamais mis les pieds sur un champ de bataille ni endossé le moindre uniforme.


Ce pistolet six-shooter, qui fait partie de la collection du National Museum of American History, n’est pas le tout premier inventé par Colt, mais une version actualisée, plus légère, produite entre 1848 et 1861.©Getty Images

"Tirer cinq coups en moins de temps qu'un seul homme ne pourrait recharger une arme à silex aurait dû garantir de grosses commandes du gouvernement", écrit James Donovan pour le Texas Monthly. 

En 1845, le gouvernement américain comprends par sa milice nationale que l’arme à feu de Colt ne nécessite pas de rechargement constant, et va donc être utilisée lors des massacres successifs des Native Americans. L’année d’après, au début de la guerre du Mexique et en collaboration avec le capitaine de l’armée Samuel H. Walker, Samuel Colt conçoit une arme encore plus efficace. Ce nouvel instrument mortel qu’ils nommeront The Walker, incite le gouvernement à en commander 1 000.

À la fin des années 1850, alors que les tensions entre le Nord et le Sud s’intensifient et ouvrent la voie à la guerre de Sécession, Colt continue de faire des affaires avec des clients de longue date dans les États du Sud. Lorsque la guerre est finalement déclarée le 12 avril 1861, il se concentre presque exclusivement sur l’approvisionnement de l’armée de l’union. La société Colt’s Manufacturing Company fonctionne à ce moment-là à plein régime et emploie plus de 1 000 personnes dans son usine à Hartford. Avec une production de 150 armes à feu par jour, la société de Samuel Colt fait de lui l’homme le plus riche d’Amérique pour son époque.

Toujours en activité aujourd’hui, la Colt’s Manufacturing Company continue de produire l’arme de poing Colt Single Action Army, également connue sous le nom de Colt .45 ou Peacemaker. À ce jour, la société fondée par Samuel Colt a produit plus de 30 millions de pistolets, revolvers et fusils.
Samuel Colt est mort en 1862, laissant derrière lui tout un patrimoine. L’entreprise qui a fabriqué plus de 400 000 armes à feu du vivant de Colt a été héritée par l’épouse de son fondateur. En 1901, la famille Colt a vendu la société à un groupe d’investisseurs. Les usines et les terrains de Colt sont inscrits au registre national des lieux historiques. En 2006, l’homme qu’on appelait le “Colonel” a été intronisé au National Inventors Hall of Fame.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: