Kendrick Lamar et la littérature

Rappeur, pour certains, génie et poète pour d’autres, Kendrick Lamar est devenu un artiste incontournable. Il s’amuse avec les mots et mélange toutes les formes d’art pour notre plus grand plaisir.  

Né le 17 juin 1987 en Californie, Kendrick Lamar Duckworth débute sous le pseudonyme K-Dot. Il sort quelques mixtapes qui décrivent son environnement violent à Compton. Grâce à son âme de poète, dès son plus jeune âge il se perfectionne rapidement dans l’écriture. Son talent attire l’attention du producteur Andre Romelle Young connu sous le nom de Dr Dre, qui le signe en 2012 dans son célèbre label, Aftermath Entertainment. C’est la signature de ce contrat qui va propulser la carrière de K-DOT à un tout autre niveau. Son talent est de plus en plus reconnu dans le monde entier, il obtient de nombreux Grammy Awards, et en 2018, il devient le premier rappeur à obtenir le prix Pulitzer.

Kendrick Lamar reçoit le prix Pulitzer ©Eileen Barroso/Columbia University

En 2012, son génie était déjà manifeste bien qu’inconnu du grand public, c’est année il nous offre un chef d’œuvre : Good Kiid in a Mad city. Il s’agit d’un album authentique et unique dans lequel il continue de se livrer à son public. Dans l’un des morceaux salués par la critique, l’artiste explique le contraste entre sa personnalité et ses désirs personnels, et son comportement en présence de ses “homies” (potes). Deux Kendrick s’affrontent alors, et avec la pression du groupe, c’est le Kendrick violent et sanguinaire qui gagne la plupart du temps comme nous indique le titre The Art of Peer pressure: L’Art de la pression de groupe.  

Kendrick et sa famille sur la couverture de Good Kiid in a Mad City

Un jour banal à Los Angeles

Dans The art of peer pressure, l’artiste décrit dans les moindres détails (voir exemples ci-dessous), une journée type avec ses amis, de leurs habits en passant par la musique qu’ils écoutent, on sentirait presque l’air tiède de la Californie grâce à la précision de Kendrick. 

Me and my n*ggas four deep in a white Toyota 
Moi et mes potes, entassés à quatre dans une Toyota blanche

A quarter tank of gas, one pistol, an orange soda
Un quart d'essence dans le réservoir, une arme, un soda à l'orange
 It's 2:30 and the sun is beamin' 
Il est 14h30 et le soleil est au zénith

 bumpin' Jeezy first album, lookin' distracted
On écoute distraitement le premier album de Jeezy
 

« D’habitude je ne fume pas, mais là tant pis je suis avec mes potes« 

En plus de cette journée type, Kendrick raconte le récit de la majorité de la jeunesse. En réalité, beaucoup de jeunes ne font que refléter un groupe au lieu de revendiquer leurs propres désirs. On découvre que bien souvent, Kendrick veut faire le bien mais il refuse de s’opposer à ses amis. Une situation que bon nombre d’entre nous on connu ou connaissent encore.

Really, I'm a peacemaker but I'm with the homies right now 
Au fond de moi je suis un pacifiste mais là je suis avec mes potes 

L’histoire d’un cambriolage 

Notre récit s’achève avec le dernier couplet dans lequel Kendrick raconte un véritable cambriolage entreprit par lui et sa bande. Dans une atmosphère musicale tendu, ils entrent dans la maison qu’ils observent depuis déjà 2 mois. Chacun se sert quand soudain: 

Ayy, n*gga, I think there's somebody in this room!
Hey mec, je pense qu'il y a quelqu'un dans cette pièce
Wait, what?!
Attends, quoi ?
N*gga, there's somebody in this room !
Mec, il y a quelqu'un dans cette pièce !

Il se rendent compte que la maison est occupée ! Pour avoir le fin mot de l’histoire, je vous invite à écouter ce chef d’œuvre qui décrit parfaitement le fléau d’une influence néfaste.  Avec ce morceau, l'artiste élue "Meilleur rappeur de sa génération" par le New York Times  joue comme toujours avec les images, les sons et les mots. On constate bien la force de la pression de groupe... (c’est) tout un art. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :