UNE ESCAPADE NOCTURNE QUI EMERVEILLE

Du 14 novembre au 15 janvier, le jardin des plantes de Paris propose l’exposition « Mini-Mondes en Voie d’Illumination » qui fascinera petits et grands.

A la tombée de la nuit, dans le 5e arrondissement de Paris ; le Jardin des Plantes s’illumine et redonne vie à la nature microscopique. L’exposition « Mini-Mondes en Voie d’Illumination » propose à ses visiteurs de rétrécir pour mieux apprécier la faune de notre écosystème.

L’exposition est accessible chaque jour et commence à 18h pour s’assurer de plonger ses visiteurs dans le noir pour une meilleure appréciation des œuvres. C’est à travers un parcours bien défini que l’on déambule pendant environ 50 minutes entre les différentes mises en scène illuminées. L’exposition se veut linéaire, progressive et éducative.

Groupe de champignons lumineux de la partie Automne de l’exposition ©Eléa Fins

Alors qu’on commence la balade au cœur de la faune et la flore printanière, on comprend, au fur et à mesure, que la visite veut nous en apprendre plus sur la vie et sa création. On observera aussi les champignons, les bactéries et virus, pour clôturer la promenade sur la vie humaine.

Chaque étape de l’exposition et chaque espèce représentée s’accompagne d’un petit panneau explicatif. On en apprend plus sur les noms et modes de vie des insectes et des plantes, tout en s’émerveillant de la beauté des sculptures illuminées. Le côté informatif réside également dans le désir de faire connaître le fonctionnement d’un écosystème aux plus petits de manière ludique et mémorable.

L’exposition en elle-même est superbe. La mise en espace sous forme de couloirs à traverser permet de ne rien rater et de bien passer devant chacune des œuvres.  Les couleurs sont vibrantes et les illuminations attirent toute notre attention. Toute la visite permet de prendre de belles photos en contrastant la nuit noire de l’hiver avec l’éclat des sculptures. C’est un vrai spectacle qui s’offre aux visiteur.es puisque certaines créations sont même animées, rendant le tout plus immersif.

Et si l’on souhaite aller plus loin et y passer plus de temps, tous les panneaux explicatifs offrent la possibilité de repartir plus cultivé⸱es et plus conscient⸱es de l’environnement. Les textes sont courts et accessibles, ce qui permet de ne pas rendre la lecture fastidieuse. Les enfants comme les adultes se sentiront comme dans Arthur et Les Minimoys et auront l’agréable sensation de passer un moment coupé de la réalité.

Forêt de nénuphars géants de la partie Printemps de l’exposition ©Eléa Fins

Malgré la beauté de l’exposition, quelques éléments sont frustrants. L’exposition n’explique pas clairement qui sont les artistes à l’origine des sculptures. La visée même de l’exposition n’est pas évidente, non plus : on y vient d’abord pour l’aspect visuel, pas pour l’aspect éducatif. S’ajoute à cela un prix élevé. Le plein tarif est quand même de 17€ le week-end, pour une exposition qui dure moins d’une heure. Enfin, pour une exposition sur la beauté de notre écosystème, il peut paraître paradoxal de parsemer le Jardin des Plantes d’une pollution lumineuse qui perturbe la faune, et d’utiliser tant d’électricité dans un but culturel et récréatif.

L’exposition se renouvelle chaque année à la même période. Elle permet, tout de même, de s’évader une heure, un soir, et de remplir sa tête et sa galerie de téléphone d’images colorées et de souvenirs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :