Le dessin, bien plus que du plaisir !

Il n’est pas toujours évident de mettre des mots sur ce que l’on ressent. L’art, et le dessin en particulier, peut permettre d’extérioriser ses émotions autrement, sans censure. Mais le dessin, c’est bien plus que ça: c’est un outil qui permet de véhiculer des messages forts.

Défendre une cause, ce n’est pas si facile que l’on ne pense. Mais aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux, il est beaucoup plus simple de s’exprimer et de partager nos créations. En tant que grande passionnée d’art et mordue du dessin, il est désormais possible pour moi d’exprimer une infinité de sensations et de sentiments. @drawyour_body, c’est le compte Instagram qui permet aux femmes de s’émanciper des standards de beauté et de leurs complexes. Mais quels sont les objectifs de ce compte ?

Le dessin met en lumière une part de nous, de notre histoire. Mais selon ce que l’on dessine, l’interprétation n’est pas la même. Roseline Davido, docteure en psychologie clinique et psychanalyse, déclare:

“Le dessin est une façon immédiate de se connecter à l’inconscient”

Roseline Davido, docteure en psychologie clinique

L’inconscient est par définition ce qui est caché en nous. Le dessin permet alors de montrer l’implicite.

Never underestimate the power of a woman, Anaïs Oumraou, 2022 ©Instagram

Ici, le corps de la femme est dévoilé avec ses vergetures et ses rondeurs. Ce dessin est bien plus que la représentation d’un corps. Il dit aux femmes d’avoir confiance en leur corps et de dévoiler qui elles sont vraiment. Se montrer, c’est se libérer de ses insécurités et du manque de confiance en soi. À ce propos, Bobbe Sommer, doctorante en psychologie américaine déclare:

“Avoir peu d’estime de soi-même n’est pas de la modestie. C’est de l’auto-destruction. Tenir son authenticité en haute estime n’est pas de l’égoïsme. C’est la condition première au bonheur et au succès.”

Bobbe Sommer, doctorante en psychologie

Dessiner permet non seulement de révéler notre inconscient, mais aussi d’apprendre à accepter nos défauts. Nulle n’est parfaite et beaucoup de femmes ont du mal à l’accepter.

I am strong enough, Anaïs Oumraou, 2022 ©Instagram

Cette femme, recroquevillée sur elle-même, dégage un message fort : la société nous donne une image stéréotypée des femmes, en faisant passer leurs faiblesses comme un échec : “Tu n’es pas assez forte, pas assez belle, pas assez intelligente etc…”. Lorsqu’une femme entend ces mots, elle se renferme sur elle-même, cache son corps et son potentiel et n’ose plus rien montrer. Cette pression sociale fait baisser leur estime au plus bas, tout simplement parce qu’elles se disent qu’il y a mieux. Ce deuxième dessin nous fait comprendre qu’il ne faut pas être dur envers nous-mêmes. N’essayons pas d’atteindre un idéal de vie qui n’existe pas et restons nous-mêmes.

@drawyour_body, c’est un compte de dessin, qui renforce l’estime de soi. Mais d’autres artistes sur Instagram vont bien plus loin dans la portée de leur dessin : ils dénoncent certaines discriminations. 

Shut up and be pretty!, Anaïs Oumraou, 2022 ©Instagram

Ce dessin est sans aucun doute le plus marquant de mon compte. Inutile de dire un mot, le dessin parle de lui-même. Une main aux fesses. Un homme qui touche une femme sans son consentement. Le titre Shut up and be pretty! (Sois belle et tais-toi !) réduit la femme à un simple objet. Son rôle : être belle et ne pas parler, car si elle parle, l’homme n’aura plus d’emprise sur elle. 

Selon le groupe IFOP (l’Institut français de l’opinion publique), au cours de leur activité professionnelle, près d’une femme sur trois (32%) a déjà été confrontée à au moins une situation de harcèlement sexuel sur son lieu de travail au sens juridique du terme. Un chiffre non négligeable qui nous confirme bien que certains hommes ont encore un grand travail à faire. Cette mentalité doit changer.

L’apparence physique a son importance dans notre société. Comme le témoigne mon dessin, certaines femmes sont ne sont pas embauchées seulement pour leurs compétences, mais pour leur physique attrayant, ce qui explique en parti le harcèlement sexuel au travail. 

@drawyour_body, c’est montrer que le dessin permet de diffuser des messages plus profond que de simples mots. L’illustration permet aux femmes de prendre conscience de leurs insécurités et les inciter à prendre le dessus sur tout ce qui les empêche d’être épanouies.

Anaïs Oumraou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :