Walt Disney voit ses rêves devenir réalité

Cinéaste, businessman et créateur de rêve, Walt Disney a créé l’empire le plus puissant du monde. Derrière la magie, se cachent des années de travail et de sacrifice, auxquelles le génie de l’animation s’est plié avec le sourire. Des décennies après sa mort, Radio France retrace ses plus grands exploits en passant par ses sources d’inspiration.

Il a laissé son empreinte partout. Il a marqué son époque. Il est une figure emblématique dans le monde entier. Walter Elias Disney, dit Walt Disney est un producteur, réalisateur, scénariste et animateur américain, né en 1901 à Chicago et mort d’un cancer des poumons en 1966 à Burbank à l’âge de 65 ans. Il a consacré toute sa vie à créer un empire de divertissement. Loin des critiques, Walt Disney n’a jamais abandonné et est allé au bout de ses rêves. Aujourd’hui, il connaît un succès planétaire qui perdure. Mais quelles sont ses principales sources d’inspirations ?

Fils de famille ouvrière peu fortunée, Walt Disney se lève aux aurores du matin pour aller livrer des journaux avec son frère et ce, dès son plus jeune âge. À l’âge de 14 ans, sa famille déménage à Kansas City. Sa vie bascule. Son père commence à être violent avec lui et son frère, ce qui lui laisse de mauvais souvenirs. 

“Walt Disney c’est vraiment un grand enfant. Son enfance, il n’en a pratiquement pas eu et donc il va essayer de créer un univers imaginaire, qui suit le prolongement de l’enfance, ce monde merveilleux dans lequel on ne peut pas être atteint par la guerre et la politique.”

Toute une vie, Radio France, 2021

Autrement dit, Walt Disney n’a pas eu l’enfance dont il rêvait. Ses bons comme ses mauvais souvenirs ont beaucoup nourri son œuvre. Il a alors créé son propre univers et fait vendre un produit unique : l’enfance. Malgré ses excès de violence, son père, qui était fermier, a été une source d’inspiration. Entouré d’animaux, Walt Disney crée ses tous premiers personnages, tels que Oswald le lapin ou encore l’incontournable souris Mickey Mouse.

Lorsque, pendant la Première Guerre mondiale, l’Amérique décide de s’engager en Europe aux côtés de la France et de la Grande Bretagne. Walt Disney maudit son jeune âge car il rêve de partir se battre. Une idée lui vient : falsifier son passeport pour s’engager dans la Croix-Rouge, qui accepte des ambulanciers âgés de 17 ans. Il part en mission à bord d’une ambulance qui sillonne les routes de France. Les paysages qu’il traverse, de la Normandie aux Vosges, le marquent profondément. C’est à ce moment que le jeune Walt commence à griffonner des croquis d’une souris, nommée Mickey Mouse. Il deviendra l’icône internationale de Disney.

Un des premiers croquis de Mickey Mouse en 1928 ©LMPC

“C’est une expérience qui va le marquer. Il va connaître cette expérience européenne et avoir un grand intérêt pour la France et l’Europe en général.”

Toute une vie, Radio France, 2021

Walt était un père de famille qui adorait passer du temps avec ses deux filles, Diane et Sharon. Les samedis étaient notamment dédiés au “jour des papas” dans un parc à Los Angeles nommé Griffith Park. Dans ce parc se trouve, encore aujourd’hui, un carrousel qui a inspiré Walt pour créer son propre parc à thèmes. Lorsque ses filles galopaient sur les chevaux dorés du carrousel, Walt restait assis sur un banc et mangeait des cacahuètes. Il rêvait d’un lieu où toute la famille, jeunes et moins jeunes, pourrait passer du temps et s’amuser ensemble. Sa première idée d’un petit parc de loisirs, Mickey Mouse Park, est née. Aujourd’hui, plus de 11 parcs Disneyland sont présents dans le monde.

Walt Disney, dans le carrousel du Griffith Park. ©FindingWalt

Anaïs Oumraou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :