Un road trip dans l’intimité de Sophie Calle

No Sex Last Night (1995), c’est à la fois un film documentaire, de voyage mais surtout un immersion dans une vie sentimentale de Sophie Calle. Cette photographe française reconnue se lance dans une aventure hors du commun: reconquérir son amant américain Greg Shephard, qui rêve de faire du cinéma. Elle lui propose une traversée de l’Amérique, caméra au poing. Le 3 janvier 1992, le couple quitte New York et s’embarque dans un road trip intime à bord d’une cadillac en direction de la Californie.

Mettre sa propre vie en jeu dans sa création, tel est l’objectif de Sophie Calle. Avec son partenaire Greg Shephard, ils s’arment de caméscopes pour produire et documenter un récit réel de leur voyage et de leur relation. Ils racontent et enregistrent chacun un journal intime vidéo, présentant des versions étonnamment différentes de leur relation. D’un côté, une femme profondément amoureuse qui rêve de se marier et de l’autre, un homme qui souhaite juste réaliser ses rêves et tourner un film, sans s’engager dans une relation sérieuse.

Tous les matins, Sophie Calle filme son lit défait en disant « Pas de sexe cette nuit ». ©Numéro

Le titre parle de lui-même: No Sex Last Night (ou encore Pas de sexe hier soir). Tous les matins, Sophie Calle prononce cette phrase, montrant leur lit encore défait. Ce voyeurisme assumé laisse une place importante au spectateur puisqu’il est récurrent dans son film, ce qui est considéré comme peu conventionnel dans les années 90. Le grand public est plus habitué aux films documentaire romancés, qui respectent certaines moeurs sociales. Mais Sophie Calle n’hésite pas à dévoiler les réels difficultés que peuvent traverser un couple, qu’elles soient sentimentales ou sexuelles. Nous avons accès à son intimité et surtout à ses désirs.

Sophie Calle et Greg Shephard, caméscopes à la main, se filmant mutuellement dans leur voiture. ©Numéro

Ce qui caractérise ce road movie, c’est la relation ambiguë de Sophie et Greg. Ils se reprochent mutuellement des choses à la caméra mais une fois ensemble, hors des caméras, dans un lit ou dans la voiture, le silence s’installe. Aucun contact physique ou verbal. Les amants cherchent constamment à distinguer le vrai du faux. Cela commence par la résolution de Greg, celle de ne plus mentir. Il se demande: “Mais où est la vérité, et par où commencer ?”. Il s’interroge régulièrement sur les intentions de Sophie : “Comment savoir si son silence est sincère ou si c’est une tactique ?”. Ces petits mensonges, ces questions évitées ou détournées renvoient à un jeu entre mensonges et vérité et à un jeu de séduction. 

Notre relation, c’est la fiction d’un couple obsédé par les pannes de voiture, les pannes sexuelles, le manque d’argent, le manque d’amour. On a laissé le reste de côté. En même temps tout est vrai. C’est donc une réalité et une fiction.

Sophie Calle, 1995

Progressivement, on constate la volonté puis les efforts réels de communication chez les deux personnages. Les amants finissent par se confier, tout en utilisant leur caméra et vont même jusqu’à se marier sur un coup de tête à Las Vegas. Calle cherche à redéfinir, par le biais d’une enquête personnelle, les failles d’une relation de confiance. Mais si No Sex Last Night laisse apercevoir la création d’un lien, il met surtout en scène une opposition de point de vue. Grâce à ce film, Sophie Calle et Greg Shaphard révolutionne l’intimité au cinéma. Les relations ambiguës entre artistes sont de plus en plus exposées et fascinent le grand public.

Anaïs Oumraou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :