Les mêmes droits pour tous

Malgré les années qui passent, les inégalités persistent aux Etats-Unis. Les personnes noires sont encore victimes de racisme, de ségrégations et font preuve de nombreuses injustices. Le chemin est encore long. Après le mouvement des Black Panthers, un autre a vu le jour en 2013. Il s’agit de Black Lives Matter, la vie des noires comptent autant que celle des blancs.

©Steve Schapiro/c/o Atlas Gallery

Un homme vêtu d’un chapeau et d’un manteau fermé jusqu’au cou tient avec lui une pancarte qui demande si on l’aime. En face de lui se tient un individu, une cigarette à la bouche, dont les lunettes dépassent. Il s’agit sûrement de Malcom X, militant et défenseur des droits de l’homme afro-américain accompagné de James Baldwin, essayiste nord-américain.

©Bob Adelman/c/o Atlas Gallery

Un décor simple mais qui pourtant en dit long sur le contexte politique de l’époque aux Etats-Unis. Dans les années 60, le choix des lieux se faisaient en fonction de la couleur de peau. Deux portes blanches où il est clairement écrit « White men only » et « colored only ». Il n’y a pas plus explicite, pourtant un homme noir sort du côté réservé aux personnes blanches. C’est un signe de courage et de protestation face au contexte racial du pays.

©Ernest Withers/c/o Atlas Gallery

Les tensions raciales étant fortes, une foule d’hommes noirs protestent dans les rues de la ville avec des pancartes: « I am a man ». Quatre mots qui raisonnent dans la tête de chacun. Cette manifestation a eu lieu suite à la mort de deux hommes noirs au travail dont les familles n’ont été indemnisées que de 500 dollars.

Nora ESSALHI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :