Le pacifisme comme arme contre l’injustice

Une exposition à l’Atlas Gallery de Londres est dédiée aux grands moments historiques de la lutte contre le racisme et l’oppression en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Afrique du Sud. Black Triangle met en lumière les héros – connus et inconnus – qui ont contribué à faire casser des lois discriminatoires et violentes. Parmi eux, un grand nombre qui ont fait avancé les choses en refusant de se plier à des règles injustes, peu importe les conséquences.

©Bob Adelman/Atlas Gallery

Etats-Unis. 1964. Une photo d’une puissance phénoménale. A ce temps encore très imprégné de la ségrégation, les Noirs n’ont pas accès aux mêmes endroits que les blancs. Ici, on voit d’un côté une porte indiquant que les toilettes sont réservées aux personnes de couleur et de l’autre côté, une porte indiquant qu’elles sont réservées aux blancs. Sortant de cette porte, un homme Afro-Américain vêtu d’une chemise blanche, d’un chapeau noir et fumant une cigarette sort tranquillement des toilettes réservées aux blancs. Un acte de défiance et d’un courage incroyable pour réclamer le droit d’être traité à égalité.

©Charlie Phillips, Nicky Akehurst/Atlas Gallery

Angleterre. 1967. Sur cette photo, nous voyons un homme noir enlaçant une femme blanche. Ils semblent proches et passer un bon moment ensemble. La femme a un petit sourire crispé. Surnommé le couple de Notting Hill, ils apparaissent tête contre tête. Tous les deux regardent l’objectif avec détermination, méfiance et sérieux. Ce couple, amical ou amoureux, représente l’espoir dans une période où les actes racistes et les émeutes en Angleterre sont fréquents.

©Jürgen Schadeberg/Atlas Gallery

Robben Island, Afrique du Sud. 1994. Sur cette photo, Nelson Mandela revient dans la prison dans laquelle il a été détenu pendant 18 ans de ses 27 ans d’incarcération. Il est accoudé près des barreaux qui l’ont privé de liberté pendant des années. Digne, il a la tête haute. Ses yeux regardent droit au loin, comme s’il cherchait encore la liberté. L’émotion se lit sur son visage et il semble repenser à toutes ses années de prison faite pour avoir lutter pacifiquement contre l’apartheid.

Laura Marty

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :