Ukraine : Il était une fois dans l’Est

Jeudi 16 juin, Emmanuel Macron, Olaf Scholz et Mario Draghi ont embarqué dans un train spécialement affrété pour se rendre à Kiev.

Le président français Emmanuel Macron (C), le chancelier allemand Olaf Scholz (D) et le Premier ministre italien Mario Draghi (G) à bord d’un train à destination de Kiev © AFP

Une récente photo diffusée sur les réseaux sociaux montre les trois dirigeants Européen assis autour d’une table dans le salon boisé d’un train à direction de Kiev. Piliers de l’Union Européenne, les sourires et l’attitude détendue des chefs d’Etat sont la démonstration de l’amitié établie entre les nations.

Mario Draghi, le premier ministre Italien ayant abandonné son éternelle cravate bleue, est accoudé à la table et semble écouter une anecdote amusante conté par Olaf Scholz, face à lui. Le chancelier Allemand, qui a également opté pour une tenue plus décontractée que le traditionnel costard, adresse un sourire à son interlocuteur. Sa main en mouvement témoigne de la spontanéité de la photo, prise durant une conversation. Le président Français Emmanuel Macron arbore quant à lui un air amusé renforçant l’idée de proximité entre les trois hommes.

Si la proximité amicale est évidente, la promiscuité physique l’est tout autant. Moins d’un mètre les sépare, et le port du masque est absent. La distanciation sociale et la pandémie semblent loin. Cependant, au centre de l’image, posée sur la table, nous pouvons apercevoir un bouteille de gel hydroalcoolique, comme une piqûre de rappel des gestes barrières.

Le fait que cette image soit capturée dans un train est également un symbole fort. Tout d’abord, ce train de nuit est un témoignage de la guerre sévissant en Ukraine, où il est quasiment impossible de survoler le territoire. C’est également une allusion aux objectifs écologiques fixés par l’Union Européenne. Enfin, la présence d’homme politique à bord d’un train n’est pas sans rappeler la célèbre photo de la signature de l’Armistice dans le wagon de la clairière de Rethondes, symbole de la fin de la guerre.

A son arrivée à Kiev, le chef de l’État français a déclaré sur le quai être venu adresser « un message d’unité européenne ». Unité parfaitement démontrée par ce cliché, présentant l’amitié des figures de la politique Européenne.

M-M.Remetter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :