Clap de fin pour William Klein

La main levée pour masquer l’objectif de la caméra. Presque un oxymore pour l’homme qui est défini comme l’œil féroce de la culture pop.

Le photographe et réalisateur américain William Klein dans sa maison à Paris en 2011 © Jane Evelyn Atwood

La mise au point est claire et définie, révélant le visage du célèbre photographe. Une photo intime, un extrait d’une fraction de seconde qui entre dans le cœur du spectateur. Le portrait en noir et blanc de William Klein montre une autre facette du père de l’image de rue. Les signes évidents de la vieillesse, les cheveux blancs décoiffés, un œil mi-clos et l’autre vif et alerte, un soupçon de sourire sur un fond très flou. Il semble vouloir fuir la perspective de la caméra, la main dans un geste de protection comme s’il avait peur de son outil de travail, comme s’il en connaissait le véritable danger. L’image se concentre sur le regard de l’homme; deux yeux qui racontent l’histoire d’une vie, 96 années bien vécues. Autodidacte, peintre, graphiste, photographe et cinéaste, nous pouvons affirmer que William Klein a tout vu et ses yeux en témoignent. Né à New York en 1928 d’une famille juive, il fait de son travail un moyen pour cadrer le désordre de la vie quotidienne. En juin 2009 il déclare pour le magazine Polka: “La photo, pour moi, est un moyen de dire ce que je pense de la vie”. Tout dans son visage révèle cette franchise de pensée: un homme qui ne se laisse pas intimider, mais qui se détache de la réalité pour prendre possession d’une vision subjective et personnelle.

Cet homme révolutionnaire, célébré pour ses images provocantes et avant-gardistes, est décédé dans la nuit du samedi 10 septembre suite à des complications liées à son âge avancé, restant lucide jusqu’au bout. Une fermeté d’esprit qui transparaît dans son travail comme dans ce portrait. Une volonté de s’imposer dans un monde en constante évolution qui ne peut échapper à l’œil expert de la caméra et à celui qui se trouve derrière l’objectif.

Greta Guerini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :