Pirates des Caraïbes : Pillages en Haïti

Alors que l’inflation a atteint son niveau le plus élevé en dix ans, le plus pauvre des états américains est en proie à de violentes protestations contre la hausse des prix du carburant.

Aux Gonaïves, troisième ville haïtienne, les scènes de pillage se multiplient. Vendredi, ce sont les locaux du programme alimentaire mondial de l’ONU qui ont été saccagés. L’entrepôt contenait 1 400 tonnes de nourriture. Les pillards ont été filmés et photographiés, courant dans les rues avec des sacs de riz et d’autres produits alimentaires. Insurgés face à la hausse des prix du carburant, ils demandent la démission du Premier ministre haïtien, Ariel Henry. Depuis mardi, des gangs violents lourdement armés ont pris le contrôle de grandes parties de la capitale, Port-au-Prince, et enlèvent régulièrement des habitants pour obtenir des rançons. La crise sociale qui déchirait déjà le pays s’est aggravée, pour devenir selon la communauté internationale « une guerre civile de basse intensité ». Dans une déclaration publiée au nom du Secrétaire général de l’ONU António Guterres, M. Dujarric a déclaré que le chef de l’ONU était « particulièrement préoccupé par la sécurité de tous les Haïtiens, y compris les plus vulnérables, et appelle au calme et à la retenue maximale ».

Des manifestants emportent des objets pillés lors d’une manifestation contre la hausse des prix du carburant à Port-au-Prince, Haïti, vendredi 16 septembre 2022. (AP Photo/Odelyn Joseph)

Emma Lichtenstein

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :