Guerre en Ukraine: 48 heures catastrophiques

Image issue d’une caméra de surveillance montrant l’attaque de la centrale nucléaire de Pivdennoukraïnsk ©Le Monde

Le pays dirigé par Volodymyr Zelensky commence sa semaine avec un bombardement de très près à la centrale nucléaire de Pivdenny. Bien que la centrale est hors danger, ce n’est pas la seule attaque de ces derniers jours de l’armée russe dans le sud du pays.

Ce lundi 19 septembre, l’Ukraine se réveille avec l’annoncement d’un nouveau bombardement. La compagnie ukrainienne Energoatom déplore un bombardement à 300 mètres des réacteurs de la centrale de Pivdenny, dans le sud du pays, à 00H20 heure locale. Malgré l’impact visuel de l’explosion, que nous avons pu voir dans des vidéos diffusées sur Telegram (voir photo), les réacteurs n’ont pas connu de dommages et fonctionnent correctement selon le communiqué de la compagnie.

Ce bombardement fait suite aux attaques du dernier week-end dans le sud de l’Ukraine, et plus largement, dans l’ensemble du pays. Le samedi 17 septembre, l’armée russe a eu un affrontement dans le centre-ville de Kherson avec un groupe armée non-identifié, qu’ils disent avoir éliminé. Des bombardements ont aussi été connus dans l’est, dans le village de Koupiansk. À ceci se rajoute la découverte d’une fosse commune de 450 civils enterrés dans un bois à la périphérie d’Izioum, dans le bastion de Karkhiv.

Ce n’est pas la première fois que l’armée russe provoque des attaques envers des centrales. Celle de Zaporijjia, la centrale nucléaire la plus grande d’Europe, avait connu des attaques pendant l’été. À Sloviansk, leur centrale thermique a connu plusieurs fois des bombardements ayant provoqué des dégâts considérables. Tenant en compte la dangerosité que cela peut entraîner, le président Volodymyr Zelensky a réagi sur Telegram: « La Russie met en danger le monde entier. Nous devons l’arrêter tant qu’il n’est pas trop tard ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :