« Écoute-moi » : un roman cru et tragique, magnifique et inoubliable

Il est vraiment difficile de décrire l’immense beauté de ce roman. Écrit par la célèbre autrice Margaret Mazzantini en 2001, il est sans doute l’une des plus merveilleux œuvres de la littérature contemporaine italienne.

Penélope Cruz et Sergio Castellitto jouent le rôle d’Italia et Timoteo dans le film À corps perdus
©cattleya.it

Si vous n’avez jamais pleuré en lisant un roman, cela pourrait être votre première fois. Écoute-moi, originellement Non ti muovere, est le quatrième livre de l’écrivain Margaret Mazzantini vendu à plus d’un million d’exemplaires seulement en Italie. Lauréat du « Premio Strega », (le Goncourt italien), cet œuvre est d’une force et d’une émotion extrêmement rares.

C’est un jour de pluie. Une voiture percute une jeune fille de quinze ans sur son scooter, sans casque. Son nom est Angela. Elle est admise aux urgences, les blessures sont graves, il s’agit d’un hématome crânien. Son père, Timoteo, est chirurgien dans cet hôpital mais évidemment ne peut pas l’opérer. Un collègue, un ami de longue date, se charge de l’opération. Une opération particulièrement délicate. Angela pourrait mourir. Tandis que Timoteo attend dans le désespoir dans un salon contigu à la salle d’opération, la mère, Elsa, saut dans le premier avion pour rejoindre la fille. Elle était en déplacement à Londres pour travaille.

Italia et Timoteo dans le film À corps perdus
©IMDb

J’étais heureux, on ne réalise jamais qu’on l’est, Angela, et je me demandai pourquoi le fait de prendre conscience d’un sentiment si bienveillant nous trouve toujours mal préparés, peu attentifs, si bien que nous connaissons que la nostalgie du bonheur, ou son éternelle attente.

-Extrait de Écoute-moi, Margaret Mazzantini

C’est à partir de cet épisode que l’histoire prend forme. Fermé dans la salle, Timoteo s’adresse à sa fille tombée dans le coma en lui confiant son plus intime et douloureux secret : une folle relation amoureuse de longue durée qu’il a eu avec sa maîtresse, Italia, une femme un peu paumée. Elle tombée enceinte au même temps qu’Elsa. L’écrivain raconte cette histoire bouleversante et poignante avec une telle précision, une telle sincérité et poéticité, qu’il est impossible de ne pas être ému. Mais attention, ce n’est pas du tout une lecture facile. En effet il n’est pas agréable de se retrouver dans la peau de Timoteo, personnage dérangeant et au même temps narrateur, et de vivre ses souvenirs presque traumatisants.

Le livre a eu un tel succès qu’il a été adapté au cinéma en 2004 par Sergio Castellitto, qui joue à la fois le rôle de Timoteo. Dans le film homonyme, en France nommé À corps perdus, l’actrice espagnole Penélope Cruz est choisi pour jouer magistralement Italia. Le succès est tel qu’il a remporté 7 prix et reçu 12 nominations. La critique internationale n’a que des mots positifs pour cette histoire : sublime, incroyable, un chef-d’œuvre.

Patricia Boateng 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :