Lady Gaga et Bradley Cooper crèvent l’écran dans A star is born

Sorti en salles en octobre 2018, A star is born s’est imposé comme l’un des plus grands succès critiques et commerciaux de cette dernière décennie. Il marque les premiers pas d’actrice de la chanteuse américaine Lady Gaga, qui se réinvente et se met complètement à nu avec ce rôle qui lui sied à merveille. 

Impossible d’être passé à côté de ce phénomène ! Quatrième remake du film du même nom de William A. Wellman sorti en 1937 et « un hommage à toutes les versions qui l’ont précédé » selon Bradley Cooper, A star is born est un drame romantique musical. La bande originale a d’ailleurs grandement participé au succès colossal de ce film. Elle a remporté de nombreux prix prestigieux dont des Grammys et même un Oscar pour la meilleure chanson originale pour Shallow. Un raz-de-marée considérable qui s’est même confirmé sur le sol français : un single de diamant et un album double disque de platine.

Clip officiel de Shallow ©YouTube

Le long-métrage n’est pas en reste : il devient rentable au bout d’une semaine d’exploitation et a atteint la pole position au box-office en France, au Québec, au Royaume-Uni et même en Australie. Ce film narre la rencontre entre la star de country sur le déclin Jackson Maine (interprété par Bradley Cooper) et la jeune chanteuse en devenir Ally Campana (interprétée par Lady Gaga). Ce dernier va tout faire pour la propulser sur le devant de la scène et lui assurer tout le succès qu’elle mérite jusqu’à se faire lui-même éclipser, chose qu’il aura du mal à supporter et qui le conduira vers un destin tragique.

Bradley Cooper dans la peau d’un homme déchu

Totalement impliqué dans le processus créatif du film, l’acteur principal Bradley Cooper gère d’une main de maître ses différentes tâches. S’agissant de sa première réalisation cinématographique, il l’a également coécrite et coproduite. Pour les besoins du film et pour coller davantage à son personnage, il a même pris des cours de chant, de guitare et de piano et excelle dans la matière ! « Au début, j’étais essoufflé après le premier couplet. J’ai passé cinq jours par semaine, pendant six mois, à apprendre à chanter non pour moi-même mais pour me glisser dans la peau de Jackson » a-t-il expliqué. Guitare en main, pied de micro, il électrise le vrai public présent dans la salle.

Tantôt rockstar, tantôt homme déchu, il sait nous emmener avec lui et nous plonger dans ses émotions les plus profondes, certainement dû aux plans de visages particulièrement bien filmés. Son charisme et son charme naturel appuient son jeu d’acteur toujours plus époustouflant. Le duo qu’il forme avec Lady Gaga fonctionne à merveille. En totale symbiose, ce couple respire la sincérité et nous embarque dans une folle histoire d’amour. Un véritable tournant dans la carrière des deux artistes !

Un tour de chant couronné de succès: plus de 435 millions de dollars générés à l’échelle mondiale ©Warner Bros

Initialement prévu pour Beyoncé, le rôle d’Ally Campana s’est vu être offert à Lady Gaga. Un défi de taille pour la star de la pop américaine puisque le grand public n’avait pas encore pu découvrir ses talents de comédienne (hormis quelques scènes dans la cinquième saison d’American Horror Story). Passionnée, talentueuse et touchante, elle est plus que convaincante, certainement dû au fait que ce rôle retrace son parcours de vie. Son grain de voix si reconnaissable nous enchante et nous émeut au fil du visionnage. « Tout ce qui est chanté dans le film est en direct, rien n’a été préenregistré et je pense que c’est en cela qu’on a réussi à capter la sincérité de chaque interprétation » a déclaré le réalisateur du film. On notera le petit clin d’œil à la France avec l’interprétation de « La vie en rose » d’Édith Piaf au milieu d’un bar de drags queens. 

A star is born s’inscrit dans une perspective de simplicité et de réalisme. C’est sans doute pour cela que ce film a su autant toucher les gens. Tout paraît plausible, rien n’est exagéré. Les différents lieux que l’on peut découvrir pendant le long-métrage nous immiscent directement dans le cœur de l’action. Des festivals de Coachella et Stagecoach au Forum à Los Angeles en passant par la performance au Saturday Night Live, tout paraît crédible. 

A star is born, un concentré d’émotions, une simplicité sans faille, une belle histoire d’amour, des scènes de concert qui donnent la chair-de-poule : tout y est. À voir (ou très certainement à revoir) de toute urgence ! 

Maxime OUNADJELA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :