Dune de Denis Villeneuve, une malédiction brisée?

Est-ce que le film le plus attendu de l’automne mérite son succès?

Paul Atréides interprété par Timothée Chalamet secouru par Gurney Halleck joué par Josh Brolin © Legendary Pictures/ Warner Brothers

Dune de Frank Herbert a la réputation d’être un livre inadaptable au cinéma. Cela n’a pourtant pas empêché le réalisateur canadien Denis Villeneuve de réaliser son rêve de jeunesse. Villeneuve a réussi à adapter l’inadaptable.

Nombreux réalisateurs se sont cassé les dents en voulant faire passer Dune derrière l’écran. On peut notamment penser à Arthur P. Jacobs, Alejandro Jodorowsky ou encore Ridley Scott. Certes, David Lynch a réussi le challenge mais son long-métrage a fait un flop au box-office. Denis Villeneuve vient ainsi briser la malédiction du roman de Frank Herbert avec un chiffre au box office qui s’élève à 374,3 millions USD.

Dune se déroule dans un futur lointain, en 10191 pour être précis. Le duc Atréides (interprété par Oscar Isaac) accepte le commandement de l’Empereur pour se rendre sur Arrakis, la planète où se trouve l’une des ressources les plus précieuses de l’univers : l’Épice. Arrakis, le refuge des Fremen, est disputé par les Harkonnen qui veulent contrôler la planète. Un conflit entre les Atréides et les Harkonnen se dessine. Paul Atréides (Timothée Chalamet), jeune héritier de la maison Atréides se retrouve malgré lui au milieu du conflit et tente de dominer ses peurs pour trouver un sens au mystérieux pouvoir qui s’accroît en lui. 

Paul Atréides, en pleine scène de combat, pend le temps de ressentir le pouvoir qui est en lui ©Legendary Pictures/ Warner Brothers

Le réalisateur canadien arrive à éviter l’effet de lourdeur généré par le recours accru à la voix hors champ qu’il y avait dans le Dune de Lynch. Le Dune de Villeneuve prend le temps de nous expliquer les différentes mécaniques de l’univers du film. Le film nous montre comment les gens vivent et essaye de nous expliquer comment les choses fonctionnent. Le long métrage possède un casting de qualité. Autre que Timothée Chalamet et Zendaya, on y retrouve également Jason Momoa, Rebecca Ferguson, Javier Bardem ou encore David Bautista. 

Dune est un film de Villeneuve et cela se voit. Comme dans Blade Runner 2049 (2017) ou Premier Contact (2016), le réalisateur arrive à  nous époustoufler visuellement parlant. Le film est un spectacle visuel hors-norme qui possède des séquences à couper le souffle. Dune surprend par sa large palette de couleurs et son décor sublime où les acteurs y prennent parfaitement place dans de magnifiques costumes. 

La bande annonce de Dune réalisé par Denis Villeneuve avec Timothée Chalamet ©Legendary Pictures/ Warner Brothers

Malheureusement, Villeneuve en a fait trop. Le film n’omet quasiment aucune séquence majeure du premier du cycle du livre, une bonne chose certes mais pas quand on est un novice de l’univers. En 2h35, le film comporte plusieurs personnages, plusieurs informations différentes et pas assez de temps de repos pour tout assimiler. Entre les visions de Paul, la prophétie des Fremen, on passe d’une information à l’autre sans vraiment comprendre ce qui se passe.

Une partie des multiples personnages de l’univers du film ©Legendary Pictures/ Warner Brothers

Malgré toutes ses informations qui s’enchaînent les unes après les autres, on peut s’ennuyer facilement devant le film. Dune manque d’action. Le long-métrage se focalise énormément sur la description et l’explication qu’il en oublie d’être dynamique. On quitte la salle avec un goût amer, les dernières minutes du film, on s’attend à quelque chose d’incroyable qui n’arrive juste jamais. Ce qui donne l’impression d’avoir vu une bande annonce de 2h35.

En espérant que la deuxième partie soit mieux que la première, Dune nous donne rendez-vous en 2023 pour retrouver Paul et ses amis Fremen

Ngoumela Djenabou Precillia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :