Mon balcon est devenu mon refuge : être confiné à Hanoï

Un homme est posé sur son balcon, les yeux rivés sur la tablette qu’il tient sur ses genoux. C’est son seul moyen de communication avec le monde extérieur, Hanoi étant confinée depuis fin juillet 2021. ©AFP/Getty Images

Passer ses journées sur son balcon, tel est le quotidien de huit millions de personnes vivant dans la capitale vietnamienne, Hanoï. Depuis fin juillet 2021, la ville est soumise à un confinement strict, dû à la montée en puissance du variant Delta. Les Vietnamiens ont interdiction de sortir de chez eux, sauf pour aller chercher de la nourriture ou se rendre à l’hôpital. 

Les balcons des habitations sont devenus des lieux de refuge, seuls moyens de prendre l’air, de respirer. L’épidémie de Covid-19 impose à tous de redécouvrir son intérieur et d’adopter de nouvelles habitudes. Nombreux sont les Vietnamiens qui, sur leurs balcons, travaillent, pratiquent du sport, jardinent ou contemplent la ville déserte. « Avant, je n’avais même pas le temps de rester debout 5 minutes sur mon balcon. Maintenant, c’est devenu mon sauveur. », a déclaré Nguyen Xuan Anh, une employée de bureau, lors d’un entretien avec un journaliste de l’AFP.  

Afin de ne pas sacrifier son attractivité, la ville a allégé les mesures dans certains quartiers, et à rouvrir quelques secteurs d’activités, comme les services bancaires, la vente de livres, l’électronique, la restauration à emporter. Toutefois, la crainte du virus continuera de régner pendant un bout de temps encore, puisque la campagne vaccinale demeure très lente. 

Alexia Lam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :