Greta : son singulier portrait du Guardian à la loupe

Désormais majeure, la jeune Greta Thunberg adresse au monde un message d’urgence







Portraits de la jeune militante Greta Thunberg avec un mélange de peinture noire et d’huile. © The Guardian

C’est de manière frontale et directe que la jeune fille pose pour le journal anglais. On l’a reconnaît à peine. Sans cheveux ni vêtement, un liquide noir semblable à du pétrole se déverse sur son visage. L’air grave, la jeune militante perse l’objectif avec ce contraste de couleurs. L’homme est sur le point d’être englouti sous ses propres déchets, un sentiment d’urgence est présent. Son teint pâle symbolise le mal-être et la préoccupation de la jeune fille qui, malgré tout, garde sa sérénité et son assurance légendaire.

Plus le liquide avance, plus il avale Greta et, avec elle, tout espoir de sauver la planète. Il y a urgence, le temps passe. L’œil de Greta paraît refléter la terre, d’un bleu si percutant. Il nous rappelle les derniers traits familiers de son visage encore visibles sur la photographie. Digne d’un film d’horreur comme le personnage de Carrie, le cliché porte un message fort. Le dégoût, la peur, et le sentiment d’insécurité envahissent, de manière efficace ceux qui tombent sur les clichés de Greta.

Justine Couaillac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :