Ces femmes ne sont pas à la fête, elles réclament leurs droits !

Liberté, joie, amies et divertissement ? Rien n’est plus éloignée de la réalité. Ces citoyennes ne sont pas du tout contentes avec les nouvelles règles imposées par les leaders talibans.

© https://www.theguardian.com/

Récemment, à Kabul les femmes travailleuses ont été obligées rester chez elles sauf si leurs travaux ne peuvent pas être développés par des hommes. Cette interdiction et d’autres décrets ne font qu’un aller-retour éclair aux années 90 où l’inégalité des femmes régnait partout.

« Une société dans laquelle les femmes n’agissent pas c’est une société morte » était une des consignes des travailleuses qui ont exprimé hier leur mécontentement à propos de la fermeture du Ministère des Affaires féminines. Après une brève manifestation qui a débouché dans une confrontation verbal les participantes sont retournees à leurs voitures.  Ces derniers jours les talibans ont arrêté violemment un grand nombre de manifestations à la suite des mesures polémiques.

Les préceptes de l’Islam continuent à être tergiversés. Les écoles sont maintenant interdites pour les femmes et la ségrégation entre les sexes est à l’ordre du jour. En plus il y a eu des explosions et des attaques avec des enfants morts. Les talibans ne sont pas cohérents avec le sens de sécurité qu’ils voulaient transmettre.  Comment peuvent-ils proposer un Ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice si ces femmes ne sont pas censées aller aux écoles et universités librement ?

Carolina CG

Image à la une: © https://www.theguardian.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :