Comment l’ogre s’empare du monde

Avec le développement d’internet, la société est plus connecté aux machines qu’aux êtres humains. De 20 colis à 20 millions par jour, la vente sur Amazon ne cesse d’augmenter. Pour cause, la Covid-19 fait exploser cette croissance car l’entreprise vend aussi des produits non-essentiels. Derrière ce succès se cache de nombreuses manigances. La Terre comme souvent en paie le prix fort.

Les territoires conquis par Amazon dans le monde entier © AmaLinksPro

Rien ne lui échappe. Depuis sa création en 1994, la multinationale s’infiltre partout. Commerce, stockage, streaming ou encore intelligence artificiel. Amazon a fait de son créateur Jeff Bezos l’homme le plus riche de la planète. Sa divise ? Proposer des produits en moins de 24 heures à des prix imbattables. Pendant les confinements dans le monde entier, entre mars et août 2020 ses avoirs ont légèrement augmenté de 92 milliards de dollars. Difficile de croire qu’auparavant Amazon ne vendait que 20 livres par jour. Aujourd’hui, tout peut s’acheter en quelques clics sur internet. Il devient impossible de voir la fin de ce phénomène car l’entreprise conquiert les territoires les uns après les autres. Après les États-Unis, l’entrepreneur Jeff Bezos s’est emparé de l’Europe, du Japon, Canada, Brésil, Australie ou encore de l’Inde.

Un employé d’Amazon au travail pendant le confinement © Andrew Kelly, Archives Reuters

Même si Amazon compte presque 900 000 salariés à travers le monde, lorsqu’elle crée un emploi il y en a environ 2 qui disparaissent. Rien qu’aux États-Unis, Amazon aurait détruit environs 85 000 commerces. De plus, les conditions de travail des employés sont déplorables. Ils enchaînent les grèves pour protester contre leur situation qui les pousse à toujours plus de productivité. Aussi, les emplois ne sont plus garantis. En 2017, Amazon comptait 1 robot pour 7 employés. En 2020, 1 robot pour 4 employés. Remplacer les humains par des robots. Idée de génie ou démesurée ? Amazon c’est une vision de l’Amérique progressiste et libéral. Le rachat de Whole Foods, le leader du bio haut de gamme en est la preuve. Grand patron et investisseur en 2013, Bezos rachète et relance le Washington Post, l’un des journaux américains les plus prestigieux marqué à gauche et farouchement opposé à Donald Trump. Petit à petit, Amazon étend son empire sur le monde et de façon parfois malhonnête.

Manifestation anti-Amazon en juillet 2020, devant le ministère de l’Economie et des Finances © Ludovic Marin, AFP

Tout n’est pas si parfait pour l’entreprise. Fraude massive à la TVA française, écologie vivement critiquée… Niveau business, elle a son siège européen au Luxembourg. Sans surprise, en 2017 Amazon aurait réussi à dissimuler 57% de son chiffre d’affaire en France. En 2018, la multinationale a payé 250 millions d’euros d’impôts sur un chiffre d’affaire déclaré de 4,5 milliards d’euros. Ce qui revient à environs 5%. Amazon devient l’entreprise numéro 1 de la vente en ligne car elle s’impose et contrôle le marché. Son objectif premier est de devenir la seule plate-forme de vente par internet du monde. Amazon réussit à se différencier en proposant constamment des solutions innovantes. La dernière en date est la livraison de colis par drone. La concurrence est devenue déloyale. Les multinationales comme Amazon font de l’ombre aux petits commerçants qui tentent de joindre les deux bouts. En période de confinement la société achète beaucoup plus sur les e-commerces. Par conséquent, l’emprunte énergétique d’Amazon est très élevée. Avec toutes ses infrastructures et ses livraisons, elle est un énorme pollueur. En 2018, Amazon aurait généré 55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre. Avec la situation actuelle, on se dit qu’il vaut mieux acheter son livre chez le petit commerçant de la ville que sur Amazon. Impossible alors de revenir en arrière car aujourd’hui, personne ne semble pouvoir arrêter l’évolution de cette multinationale.

-Soukaïna Ghanimi

Comment l’ogre s’empare du monde

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :