Serge Gainsbourg (1928-1991)— icône indémodable

Gainsbourg représente une figure de référence de la chanson française. Entre délicatesse et provocation, sensibilité et subversivité, l’artiste semble multi-facettes. Qui était Gainsbourg ? Un personnage complexe sûrement mais peut-être avant tout une gueule.

« C’est une merveille ! » dit Jane Birkin du spectacle « Les Serge – (Gainsbourg point Barre) » adapté et mis en scène par Stéphane Varupenne et Sébastien Pouderoux. La Comédie Française reprendra cette création musicale dès la réouverture des théâtres. Déjà joué lors de la saison 2018-2019, ce spectacle est inspiré par Gainsbourg, sa vie et son répertoire. L’artiste est interprété par six acteurs. Les metteurs en scène n’ont pas voulu que chaque acteur incarne un trait de caractère de Gainsbourg. Au contraire, ils expliquent lors d’une interview avec Oscar Héliani, que chaque comédien « investie la partition à sa manière et trouve en lui le provocateur, le subversif, le timide ou l’inhibé. » Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin, la fille et l’ex-compagne de l’artiste, disent être sorties bouleversées par cette création. 

Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin dans les années 80 © francetvinfo / Etienne Georges

Lors d’un direct Facebook animé par la Comédie Française le 30 novembre 2020, Jane Birkin explique que le spectacle ne réduit pas l’artiste à «une vulgaire caricature ». Selon elle, la création est « maline et intelligente » car elle expose sans jugement les différentes facettes de l’artiste. Provocateur, précurseur, touche-à-tout, opportuniste, l’artiste est tout à la fois. En cela Gainsbourg est dur à cerner. Il s’en amuse et dira lui-même lors d’une interview avec Georges Lautner « je ne tiens pas à ce qu’on m’attrape ». Ce côté multi-facettes recherché par l’artiste est également perceptible dans ses chansons. Jazz, inspirations africaines, pop yéyé, variétés, reggae, funk : l’artiste diversifie les styles musicaux et se réinvente sans cesse. Chacun cultive donc sa propre image de Gainsbourg, personnage à la fois intrigant et passionnant.

Aujourd’hui, Gainsbourg représente une figure majeure du patrimoine français. Pourtant, il ne connait pas le succès tout de suite. Il débute pianiste d’ambiance et enchaîne les petits cabarets pour se faire de l’argent. Ses premières apparitions sur scène en tant que chanteur révèle un certain malaise.

Première apparition sur scène de Gainsbourg avec Le poinçonneur des Lilas (1959)

L’artiste souffre d’un sentiment de rejet face à son physique . Il dira plus tard dans une interview avec Denise Glaser « tout jeune garçon, j’étais timide et romantique. Je ne suis devenu cynique qu’au contact de mes prochains qui m’agressaient sur ma laideur et sur ma franchise ». Grandes oreilles, grand nez : Gainsbourg c’est avant tout une gueule. Avec le temps, l’artiste fera de son physique atypique un atout. Il joue de sa laideur qui devient même l’un des thèmes de ses chansons.

Mais l’artiste est également connu pour être une « grande gueule ». Il manie l’art de la provocation à merveille et sait la transmettre à travers ses textes. De nombreuses chansons font scandale et polémique à l’époque. 

Gainsbourg est indissociable de Paris. Il connait la ville comme sa poche. Son hôtel particulier, 5 bis rue de Verneuil, est un lieu emblématique. Déjà de son vivant, tags, graffitis et petits mots affluaient sur la façade. Il disait lui-même « c’est mon livre d’or. Ceux qui passent, amis ou fans, griffonnent quelque chose ». Il est étonnant de voir que la tradition a perduré. 30 ans après sa mort la façade continue à vivre et à évoluer. Les admirateurs de l’artiste sont toujours présents. À travers eux, Gainsbourg semble immortel.

La façade de son hôtel particulier ©culturezvous

* Photo à la une ©Tony Frank

Lucy Bigard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :