Hold-Up : Quand l’information échappe aux français

Malgré (ou bien grâce à) sa censure généralisée, le documentaire est maintenant disponible en ligne sur de nombreuses plateformes. ®covidinfos.net

Comment la désinformation autour du COVID-19 peut-elle avoir un tel succès auprès du grand public ?

Le documentaire Hold-Up, en majorité financé par une cagnotte en ligne, se penche vers l’actualité d’un œil critique et démesuré, en se détachant des médias. Une lumière noire, une musique à suspense et des invités de marque, telle est la recette que choisit le réalisateur Pierre Barnérias pour attirer l’attention du public. Mais qui sont les invités ? Pour ses témoignages le documentaire choisit des anciens ministres, des médecins, des chercheurs ou des spécialistes qui participent à rendre l’argumentaire plausible. L’ambiance générale du film rappelle les documentaires policiers chocs et révélateurs de scandales. Le fond noir du décor permet de focaliser l’attention du spectateur sur les visages des invités, sur ce qu’ils ont à dire, en somme. Les invités apparaissent alors comme légitimes de par leurs expériences passées. Leurs discours se basent sur des faits, des chiffres sortis tout droit des sites officiels. C’est en commençant le documentaire par des phrases à la fois simples mais générales que le spectateur est happé par le doute et piqué d’une curiosité qui lui permettra de poursuivre le film. Les scientifiques s’auto proclament alors lanceurs d’alertes et dénoncent les mesures troublantes prises par le gouvernement.

Des doutes justifiés par les incohérences de la crise sanitaire.

La gestion de la crise par le gouvernement ce n’est pas un secret, fut quelque peu difficile. La polémique des masques est dénoncée dans le documentaire avec une technique efficace. Les archives montrant le discours du ministre de la santé Olivier Véran et de la porte-parole du gouvernement, sont diffusées dans l’ordre chronologique. On y aperçoit une totale incohérence des propos condamnant le port du masque pendant un temps et l’obligeant dans l’autre. Autre information officielle erronée : le stock de masques. A la différence du nuage de Tchernobyl, le coronavirus a bien franchi la frontière, et ce malgré les prévisions des scientifiques.  Le stock de masque n’a pas été prévu et c’est comme cela que l’on se retrouve dans une situation critique. C’est dans ce contexte de mauvaise gestion de la crise que le documentaire réussi à développer des conclusions dangereuses.

 Le complotisme : une tendance grandissante. Qui sont les responsables ?

C’est avec une argumentation solide et des informations peu fiables mais très aguichantes que la thèse complotiste fait son nid. On aurait presque envie d’y croire. Durant pas moins de deux heures quarante-cinq les spectateurs sont pris par les émotions des intervenants, passant de la haine au désespoir. La thèse complotiste solutionne les doutes et les interrogations restés en suspens. Des incohérences que n’ont pas soulevé les grands médias. Les discours scientifiques diffusés au grand public ne suffissent pas pour expliquer les questions complexes que se posent les gens. Comment circule le virus dans l’air ? Le masque est-il réellement efficace en extérieur ? Combien de temps perdure le virus sur une surface ? La prévention du virus selon le gouvernement ne passe pas par l’éducation mais bien par la réglementation. Les journaux, depuis des années, sont perçus comme capitalistes et uniformisant l’information. Détenus par les grandes fortunes françaises, on questionne aujourd’hui encore l’existence de la divergence de l’information. Les critiques et analyses du documentaire par les médias ne font que confirmer cette tendance à traiter les mêmes sujets de la même manière. La diversité est peut-être enfin la clef qui permettrait d’éviter ce genre de déviance complotiste.

Débat médiatique sur la chaine BFM du phénomène complotiste: Hold Up. ®BFM TV
Cagnotte participative à la réalisation du documentaire. ®Yahoo actualités

Justine Couaillac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :