Emily in Paris, pas dans notre capitale en tout cas

©Netflix

La série Netflix en vogue qui vient d’être reconduite pour une deuxième saison a fait beaucoup parlé d’elle depuis sa sortie début octobre, notamment sur Twitter où les utilisateurs ne se sont pas fait attendre pour détourner les pires clichés sur la vie parisienne présents au fil des épisodes. 

Gilets jaunes et grève des transports sont aux abonnés absents dans Emily in Paris, la nouvelle série de Darren Star, réalisateur de Melrose Place ou Sex and the City. On y retrouve Emily, une jeune américaine jouée par l’actrice anglaise Lily Collins, qui, malgré elle, doit s’installer à Paris pour travailler dans une entreprise de marketing. Elle y fait la rencontre de collègues assez désagréables. Ses aventures sont rythmées par ses journées au bureau et ses mésaventures dans les plus beaux endroits de Paris, le tout doté de clichés et d’un triangle amoureux indigne des plus belles comédies françaises.

S’il y a bien une chose réussie dans la série, en plus des jolis décors offerts par notre belle capitale, c’est l’exagération de la vision américaine de la vie parisienne. Quelle soit réelle ou non, ce n’est pas la première fois que de tels clichés reviennent. Le premier épisode de la saison 4 de Gossip Girl, qui se déroulait à Paris, comprenait également des looks que personne ne voit dans les rues, dont le fameux béret. Les lieux étaient également incroyables mais peu fréquentés pour la plupart d’entre nous. Mais contrairement à la série où les protagonistes étaient des jeunes adultes issus familles riches, Emily est une fille quelconque, qui vit dans une « chambre de bonne » très spacieuse. Elle tente même de réaliser une sorte d’American dream francisé en tentant d’obtenir une table au restaurant gastronomique Le Grand Véfour. Notons également l’absence de la banlieue, ou même de Châtelet-Les-Halles, le comble pour une vraie vie parisienne ! Tout se concentre sur les quartiers les plus chics, comme Saint-Germain des Près et son Café de Flore.

Clichés voulus ou involontaires ? Il est vrai que les français ont la réputation d’être râleurs mais raffinés, ce qu’incarne parfaitement le personnage de la patronne, Sylvie. Néanmoins, certaines idées reçues sur les Français sont passées aux oubliettes. L’un des plus gros clichés sur nous est notre niveau médiocre en anglais, hors, ils le parlent tous avec un plutôt bon niveau. Il est courant que les séries et films destinés à un jeune public, surtout dans les productions américaines, soient loin de la réalité. Quand cela touche à quelque chose que l’on connait, les critiques des vrais habitants sont souvent assez cocasses. Les twittos s’en sont donné à coeur joie en postant leurs meilleurs photo-montages d’Emily dans divers lieux de la vie parisienne réelle, comme le RER B ou encore la ligne 13. 

Si la production recherchait du réalisme, c’est raté. Darren Star a au moins réussi un pari: retrancher les français dans leur propre autocritique, voire leur autodérision, ce qui, avouons-le, est une bouffée d’air frais divertissante en ces temps compliqués. 

 Emily dans le RER B. ©LouisMechaan sur Twitter
Emily dans la ligne 13. ©FestSeriesMania sur Twitter

Lou Tabarin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :