Donald Trump: Le mensonge de trop

Le mardi 3 novembre ont eu lieu les élections présidentielles américaines opposant le candidat démocrate Joe Biden au président républicain, Donald Trump. Après plusieurs jours de dépouillement et la probabilité grandissante d’une victoire démocrate, le locataire de la Maison Blanche s’indigne et décide de s’adresser directement à la nation en accusant lourdement son adversaire d’avoir triché avant de s’autoproclamer grand vainqueur. Son allocution sera interrompue par de nombreuses chaines de télévision américaine, une première pour un président américain.

Donald Trump©Getty

Cela fait désormais quatre ans que le milliardaire Donald Trump a été élu 45e président des Etats-Unis. Quatre années durant lesquelles la désinformation et les allégations trompeuses furent monnaie courante à la maison blanche. En s’appuyant sur le décompte effectué par le Washington Post, le journal Sud Ouest écrit que « le président Trump a déclaré 15 413 mensonges depuis son arrivée à la maison blanche », soit l’équivalent de 5 à 15 mensonges par jour dont près de 20% publiés sur son compte Twitter. « Ce qui est sidérant quand on l’écoute, c’est que Donald Trump ment », a rappelé Anne Deysine, juriste et américaniste au micro de Franceinfo. Mais c’est jeudi 6 novembre que la goutte d’eau a fait déborder le vase.  

Des déclarations d’une malhonnêteté historique

Plus les heures passent et plus Joe Biden se rapproche de la victoire. Désespéré (et visiblement mal conseillé), le président Américain conteste l’avance de son adversaire en soutenant publiquement être victime de fraude électorale : « Il y a une fraude contre le peuple américain. Ce qui se passe est une honte pour notre pays. Nous étions prêts à remporter cette élection et nous pouvons le dire : nous avons remporté cette élection. »(Les Echos).

Trump revendiquant sa victoire lors de son point-presse©Les Echos

Mais le problème est que sans la moindre preuve tangible et à la vue de la réputation indiscutable de ce dernier, Donald Trump apparaît comme un mauvais perdant prêt à tout pour ne pas quitter son poste. Pour certaines chaines d’informations Américaines telles que ABC News, NBC News ou encore CNBC, c’est le mensonge de trop. Il devient alors urgent de s’ériger en rempart entre la nation et cet homme, et de se rebeller contre la normalisation de la désinformation : « Bon, nous voilà encore dans la position inhabituelle de (devoir) non seulement interrompre le président des Etats-Unis mais aussi de corriger le président des Etats-Unis », déclarait le présentateur de la chaine MNSBC, Brian Williams (Europe1). Plus tard dans la soirée, il expliquait même les raisons de l’interruption soudaine de la transmission du discours présidentiel : « (…) Nous ne pouvons pas cautionner cela. Ce n’est pas la réalité. Et considérant le climat actuel de notre pays, c’est même dangereux ». Du coté de CNN, le présentateur Andrew Cooper n’y va pas avec le dos de la cuillère et compare même le président sortant à « une tortue obèse coincée sur le dos en train de se débattre au soleil en réalisant que son heure a sonné. » (France culture).

Anderson Cooper ©Twitter

Un président qui a « trop » menti ?

Il n’est pas rare pour un président d’altérer la vérité. Si certains tels que Woodrow Wilson ou encore Dwight Eisenhower minimisaient la gravité de leurs états de santé afin de conserver le bureau ovale, d’autres comme Richard Nixon mentaient régulièrement au peuple américain pour cacher les dessous de certaines affaires à scandale (Watergate). Mais dans une Amérique au climat tendu, économiquement affaiblie par l’épidémie de Coronavirus et encore une fois divisée par le clivage républicains/démocrates, les déclarations de Donald Trump se devaient d’être interrompues afin de ne pas mettre le feu au poudre.  

Océane H

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :