COP 24 et changement climatique : ça s’annonce mal

La COP 24 a commencé hier, dimanche 2 décembre. 200 représentants se sont réunis à Katowice en Pologne pour deux semaines. L’enjeu principal était de déterminer comment faire respecter les accords de Paris, mais cela ne semble pas intéresser grand monde.

«Les impacts du changement climatique n’ont jamais été aussi graves» a déclaré Patricia Espinosa, la secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Mais cela ne semble pas inquiéter grand monde. La réunion a été marqué par l’absence des dirigeants du monde les plus importants. Ni Emmanuel Macron, ni Édouard Philippe ne seront présents à cause des manifestations des gilets jaunes. Lors du G20, en Argentine, Trump a confirmé qu’il ne reviendrait pas sur sa décisions de se retirer de l’accord de 2015. Le président d’extrême droite du Brésil, Jair Bolsonaro, a déjà dit qu’il n’accueillerait pas la COP 25 l’année prochaine comme prévu.

«Cette année devrait être l’une des quatre les plus chaudes jamais enregistrées. Les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère sont à un niveau record et les émissions continuent à augmenter» continue Espinosa. Mais alors pourquoi un enjeu aussi grave que le réchauffement climatique n’intéresse personne? Trois ans après, aucun pays n’a vraiment mis en place les accords de Paris, même pas un tout petit peu.

16639484Personne ne viendra l’aider… ©Arnaud Gonzague

Les signes ne peuvent pas être plus claires. Avec l’augmentation du niveau des mers, les inondations, les incendies meurtriers… certains pays sont vraiment en danger. La ville de Paradise, en Californie, a été rayé de la carte il y a quelques jours. Les scientifiques ont multiplié les alertes rouges et affirmé que la température moyenne de la surface du globe risque d’augmenter de 1,5°C d’ici 2030. Ils ont rendu publique des rapports inquiétants sur les émissions de gaz à effet de serre. La France n’a pas réduit ses émissions qui sont en hausse en 2017.

La banque mondiale à au moins annoncé qu’elle mobilisera 200 milliards de dollars pour la période 2021-2025 pour aider les pays les plus touchés par les enjeux climatiques. En Belgique, 65 000 personnes ont manifesté ce dimanche lors d’une marche pour le climat pour appeler aux changements et à respecter l’Accord de Paris. Voilà enfin des personnes qui s’inquiètent du climat. Les quelques 200 pays réunis en Pologne jusqu’au 14 décembre ont pour but de finaliser les règles d’application de l’accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement à +2°C. Mais sans l’aide des puissances économiques, cela risque d’être difficile. La France, elle même, semble avoir oublié son propre accord.

Trump en a profité pour tacler Emmanuel Macron alors que la France est frappée par les manifestations des gilets jaunes et des lycéens. Il a fait savoir son avis sur Twitter: «L’accord de Paris ne marche pas si bien que ça pour Paris. Manifestations et émeutes partout en France». Le ministre des affaires étrangères a demandé au président des États Unis de ne pas se mêler de la politique de la France: «Je dis à Donald Trump, et le président de la République lui a dit aussi: nous ne prenons pas parti dans les débats américains, laissez-nous vivre notre vie de nation», a-t-il déclaré sur RTL et LCI. Trump c’est une nouvelle fois ridiculisé en retweetant une vidéo de Charlie Kirk, commentateur conservateur, dans laquelle «Les gens scandent +Nous voulons Trump+ dans les rues de Paris». Mais il semblerait que Kirk se soit en réalité basé sur une vidéo filmée à Londres en juin dernier.

trump macron.jpgCe n’est pas la première fois que Trump ironise sur la France, endommageant ces relations jusque là cordial avec Macron. ©Ludovic Marin-AFP

Avec l’absence des grands dirigeants du monde et des puissances économiques, on voit bien un désintérêt grave pour cette réunion qui a pourtant une importance capitale. Ils ne viendront pas se plaindre lorsque les pays seront frappés par des catastrophes naturelles violentes.

Written by

Science journalist / Independant documentary producer and director for TV and radio. "My interest is in the future because I am going to spend the rest of my life there" Woody Allen.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: