Le Momo Challenge, nouvelle forme de cyberharcèlement

Qu’est ce que le momo challenge, ce jeu malsain qui sévit sur les réseaux sociaux et qui incite les participants au suicide?

Un garçon de 14 ans en Bretagne, une fille de 12 ans en Argentine… Ces adolescents se seraient suicidés à cause du momo challenge. Ce phénomène inquiète de plus en plus les autorités. Ce jeu sinistre a été localisé dans plusieurs pays: en Allemagne, Russie, Amérique Latine, France…

Le momo challenge devient accessible via l’application WhatsApps. Un numéro de téléphone circule sur les réseaux sociaux. Le premier message serait «Salut, je suis momo, je sais tout de toi». L’adolescent doit ensuite accomplir des défis de plus en plus dangereux. Si la personne refuse, celui ou ceux qui se cachent derrière ce jeu sordide envoient des menaces de mort, des vidéos violentes et menacent de révéler des informations personnelles. Le jeu demande d’abord de relever des défis anodins comme se réveiller la nuit et écouter une musique triste ou regarder un film d’horreur. Les défis deviennent plus troublants avec des demandes de mutilation. L’ultime étape serait le suicide.

La photo de profil de ce jeu est une sculpture terrifiante prenant la forme d’une femme mi oiseau aux yeux exorbités et une bouche démesurée. Cette sculpture prénommée «Ubume» , signifiant fantôme du folklore japonais, est l’œuvre d’un artiste japonais, Midori Hayashi et se trouve dans un musée à Tokyo .

Kendal, un jeune de 14 ans, a été retrouvé pendu dans sa chambre et serait la première victime de momo en France. Ces parents sont persuadés que leur fils s’est suicidé à cause du momo challenge. Ils ont déclaré qu’il avait «pleins de projets» laissant penser qu’il n’avait pas de tendance suicidaire. En juillet dernier, en Argentine, une jeune fille de 12 ans est retrouvée pendu à un arbre. C’est en fouillant dans son téléphone que les enquêteurs ont découvert des discussions sur WhatsApps qui révèlent qu’elle participait au momo challenge. Depuis le jeu est devenu viral.

Personne ne sait encore qui est réellement momo mais c’est probablement un hacker. Aroua Biri, une experte en cybersécurité déclare «qu’ un simple numéro de téléphone peut dévoiler beaucoup de choses. Avec certains outils et logiciels disponibles sur le dark web, il est possible pour un hacker moyen de retrouver facilement mail, nom ou prénom»

5ba1de602269a220d4b7a446 
Midori Hayashi avec la sculpture ayant inspiré l’avatar du momo challenge. ©LINK FACTORY / DESKGRAM

Le but de ce jeu malsain est bien entendu d’effrayer les plus jeunes qui sont les cibles principales et de les inciter au suicide. Malheureusement certains ados voient ce challenge comme une façon de mesurer leur limite ou de se faire peur. Ce phénomène a forcément attiré des petits plaisantins souhaitant faire croire qu’ils ont participé au momo challenge. Sur YouTube, des d’adolescents assurent être rentrés en contact avec momo, en postant des captures d’écran. Sur les réseaux sociaux de nombreux numéros de téléphone japonais, russes, chinois ou français, qui appartiendraient à «momo», ont circulé. La plupart des internautes déclarent qu’aucun numéro les a permis d‘entrer en contact avec les sadiques qui se cache derrière l’image de momo.

Alors que les ados sont de plus en plus connectés à leur smartphone et aux réseaux sociaux, il est important de les prévenir sur les dangers du cyberharcèlement. 

Written by

Science journalist / Independant documentary producer and director for TV and radio. "My interest is in the future because I am going to spend the rest of my life there" Woody Allen.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: