Propreté à Saint Denis : les mesures ne plaisent pas aux habitants

La ville a mis en place différents projets afin d’améliorer la qualité de l’environnement. Cela n’empêche pas les habitants de se plaindre de l’état déplorable de la ville.

AO Greve gare 2.JPGMaintenant que la collecte des déchets recyclables se fait toutes les deux semaines, les poubelles débordent à la gare de Saint Denis. ©Aziz Oguz

A Saint Denis, il est évident que les mesures de la mairie ne correspondent pas aux attentes des habitants. Les déchets envahissent de plus en plus le territoire. La mairie a pourtant adopté un programme visant à mieux respecter la planète. La commune s’est engagé à intervenir dans plusieurs secteurs tels que la pauvreté, la santé, le logement, la pollution de l’air ou la gestion des déchets. Les cinq priorités sont de créer un espace public partagé et respecté, un développement solidaire, un environnement de qualité, favorable à la santé, au bien-être et à l’autonomie, une ville en transition énergétique, une administration exemplaire. En raison des enjeux climatiques, la loi Grenelle 2 de 2010 oblige toute les communes de plus de 50 000 habitants à adopter un plan climat énergie. Saint Denis apporte sa contribution en s’engageant à réduire ses consommations d’énergies et ses émissions de gaz à effet de serre. Le plan climat énergie a été adopté par le conseil municipal en juin 2015. Ce plan s’engage à mettre en place entre 2015 et 2020 des actions bénéfiques pour l’environnement tels que recycler et produire moins de déchets ou informer, sensibiliser et former tous les agents municipaux, lutter contre le gaspillage alimentaire ou développer la place du vélo en ville.

Les enseignants des écoles élémentaires sensibilisent les enfants sur l’environnement. Les centres de loisirs ont mis en place des activités visant à apprendre aux jeunes les enjeux du changement climatique à travers des activités liés à leur âges comme le jardinage, la découverte des milieux naturels ou le tri des déchets. Les 7 ludothèques de Saint Denis ont instaurés des jeux pour tous les âges sur le thème du développement durable. Pour les fêtes de fin d’années, la mairie propose de créer des décorations à partir d’objets recyclables. La ville a installé des poubelles de tri sélectif et des associations sont crées pour pousser les habitants à donner leurs objets qu’ils ne désirent plus garder plutôt que de les jeter.

Malgré toutes ces mesures, de nombreux habitants se plaignent de l’état de leur ville et les critiques ne cessent d’augmenter. Certains décrivent l’état de propreté des trottoirs ou des stations de métros comme déplorable et n’hésite pas à qualifier Saint Denis de « ville poubelle ». De plus, une nouvelle mesure mis en place ne ravie pas les habitants. La collecte des déchets recyclables ne se fait désormais qu’une fois toutes les deux semaines. Conséquence : les poubelles débordent et trottoirs sont de plus en plus encombrés par les déchets. Comme celles-ci sont pleines très rapidement, les usagers finissent par jeter les recyclable dans les poubelles classiques. Corentin Duprey, le président du groupe d’opposition socialiste à l’agglomération affirme « qu’au final, c’est donc plus sale mais c’est aussi moins bien trié qu’avant ». Certains habitants excédés déclarent « qu’après le passage des camions poubelles, cela redevient rapidement un dépotoir, entre ça et les immeubles délabrés, on ne peut pas dire que le centre-ville est très accueillant » . Pour se défendre, la plaine commune, regroupant 9 villes de Seine St Denis dont Saint Denis et qui assure la sensibilisation au tri, soutient que si la collecte hebdomadaire des poubelles jaunes a été supprimé c’est parce que les camions poubelles circulaient à moitié vide : « Nous ne nions pas cependant qu’il puisse il y avoir des effets pervers » et assure la possibilité de revenir a l’ancien système si la situation empire. Pour le moment, cette mesure laisse de nombreux habitants sceptiques : « Les cartons, plastiques, journaux, sont ramassés 2 fois moins souvent. Faut il jeter deux fois moins de déchets ? Avoir deux fois plus de bacs ? Agrandir les locaux d’ordures ménagères des immeubles pour y stocker lesdits bacs ? Collecte sélective une fois toutes les deux semaines ?!! ». Avec l’augmentation des taxes sur la collecte des ordures, la colère des habitants n’est pas prête de s’arrêter.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: