Recyclage : sur la route des mégots

Des chercheurs ont trouvé une manière insolite de recycler les mégots de cigarettes. En les intégrant dans un nouveau type d’asphalte, ces déchets pourraient non seulement disparaître mais améliorer aussi les performances de nos routes.

2h du matin, samedi soir à Paris. Devant les bars ça discute mais surtout ça fume et rapidement le sol fini par être jonché de mégots. Côté fumoir, les cendriers débordent pendant que les traits de notre ami en face s’estompent dans une brume toxique. Finalement, qu’on se retrouve à fumer dans cet espace exigu ou par -5 dehors, les ravages sont les mêmes et les déchets s’accumulent.

Fumer tue … la planète

On entend beaucoup parler des effets nocifs de la cigarette sur notre santé … même constat accablant pour le mégot. Véritables fléaux pour l’environnement, les mégots contiennent divers produits toxiques (plomb, arsenic …) et peuvent mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader. Or plus de 4 200 milliards de mégots de cigarettes sont jetés chaque année dans la nature, soit 2,3 millions de tonnes ! Quand on sait qu’un mégot pollue, à lui tout seul, 500 litres d’eau on comprend mieux la détermination des chercheurs face à ce problème d’ordre mondial.

On n’arrête pas le progrès …

L’idée d’intégrer des mégots dans le revêtement des routes peut paraître saugrenue, pourtant des chercheurs d’une université de Melbourne en Australie se sont penchés sérieusement sur la question pendant 5 ans. Il s’avère qu’en mélangeant des mégots de cigarette à du bitume et de la paraffine, on arrive à produire un asphalte bien particulier qui présente un double avantage.

Le premier est l’élimination des risques liés à la toxicité des mégots pour l’environnement. En enfermant ces derniers dans le revêtement des routes, les produits chimiques sont emprisonnés et ne peuvent plus nuire à l’écosystème.

Le second impact bénéfique concerne la température des grandes villes. Les matériaux habituellement utilisés pour les routes emmagasinent la chaleur puis la restituent. Dans les métropoles, cela participe à la formation d’un « îlot thermique urbain » où la chaleur est plus élevée. Or, l’expérience a démontré que ce nouvel asphalte arrive à réduire la conductivité thermique des routes ce qui entraîne une diminution de la restitution de chaleur. Cet effet d’îlot thermique urbain serait alors moins important.

Autrement dit, ce matériau improbable vient à bout d’une pollution que l’on a essayé jusqu’à maintenant de réduire par des moyens limités: en sanctionnant les consommateurs qui jettent leur mégot dans la rue par amende , en imaginant des cendriers intelligents ou en équipant les cafés et les restaurants de boites zéro-déchet (société TerraCycle®) en vue d’un recyclage.

Si ce matériau futuriste permet en plus aux grandes villes de perdre quelques degrés °C en période de canicule, il a de quoi séduire. Bien sûr, il garantit la même résistance face à un trafic lourd que les revêtements usuels. A l’origine de ce concept, on retrouve le Dr Abbas Mohajerani . Pendant longtemps, ce professeur du Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT) a cherché une solution pratique aux problèmes de la pollution due aux mégots.

clop
©  Flickr – Quinn Dombrowski
Selon une équipe de chercheurs de l’université de Séoul, en Corée du Sud, les mégots pourraient se révéler très utiles pour les batteries de téléphones portables, d’ordinateurs ou de voitures électriques.

Compte tenu du succès de la découverte, on peut envisager aussi la fabrication de briques et d’autres produits composites légers. Après les matériaux créés à partir de nos poubelles , ce nouveau matériau crée à partir de nos mégots, témoigne des progrès réalisés en termes de recyclage et de valorisation des déchets.

Deyana Baeva

En savoir plus :

https://usbeketrica.com/article/on-a-visite-la-premiere-maison-du-zero-dechet

http://archives.lesclesdedemain.lemonde.fr/revue-de-web/des-megots-de-cigarettes-pour-stocker-l-energie_a-55-4273.html

https://livingcircular.veolia.com/fr/lifestyle/la-guerre-aux-megots-est-declaree

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :