Le revirement du stand up par Kyan Khojandi

Après le succès de Bref, la mini série de Canal + en 2011, l’humoriste s’est mis au one man show. Une belle réussite dans le monde de la comédie.  

La salle mythique du Casino de Paris est pleine en cette soirée du 1er décembre, 1500 personnes sont venus écouter Kyan. Pour lui, le passage du petit écran à la salle de spectacle s’est fait tout doucement. Il a pris son temps pour transformer les moments tristes de sa vie en blagues intelligentes, pleines d’esprit et de bon sentiment. L’idée lui est venue naturellement: “Avec « Bref », j’avais été dans l’intime, mais je voulais aller plus loin. On ne parle pas assez des pulsions, même si elles créent pas mal de frustrations, de culpabilité, de baisse d’estime de soi.”

kyan-khojandi-sur-scene-paris-mai-2017_width1024
La scène, « une drogue » selon le comédien (twitter Kyankhojandi)

En comparaison à du stand up classique, le rythme du spectacle est fluide et présente un fil conducteur bien mené liant étapes de la vie et blagues hilarantes. Le jeune humoriste nous parle de nous, de nos envies, de notre libido, de nos humiliations et ça fait du bien. Enfin, on a l’impression d’une sincérité immense dans un spectacle humoristique où l’écriture est la clé des sourires. Pendant plus d’une heure, on partage le monde d’un homme a l’imagination débordante qui ne cesse de se déplacer, de mimer et d’illustrer sa pensée un peu loufoque. On prend plaisir à la suivre comme on adore écouter un ami se livrer sur ses plus intimes réflexions. Le brio du spectacle Pulsions réside dans le génie à nous faire rire réellement, sans se forcer, sans que ce soit attendu.

Avec un spectacle drôle et émouvant, Kyan Khojandi nous fait oublier Bref et nous offre un moment de pur bonheur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :