Espace : Voyager 1, la sonde vintage se réveille

Après 37 ans passés dans l’espace sans être utilisés, les quatre propulseurs de la sonde la plus éloignée de la Terre ont été remis en service avec succès.

ckLa sonde Voyager 1 qui gravite dans l’univers. Crédits : JPL Nasa

Lancée le 5 septembre 1977, soit près de deux semaines après sa jumelle Voyager 2. La sonde continue d’émettre des signaux. A plus de 20 milliards de kilomètres de la Terre, Voyager 1 s’illustre comme étant « l’objet vivant […] le plus lointain de la Terre et du Soleil » selon Francis Rocard, responsable scientifique au CNES.

Voyager 1 était initialement lancé pour récolter des informations sur Jupiter et Saturne. Plus rapide que Voyager 2, la sonde s’est intéressée aux lunes de Jupiter Io, Europe et Ganymède à quelques 206 700 au-dessus des nuages de son atmosphère.

Outre les informations qu’elle véhicule sur son environnement hors de la constellation, Voyager 1 transporte un disque comprenant des sons et des images censées dresser un portrait de la Terre à qui serait en mesure de le lire aux confins de l’univers. La remise en route des réacteurs s’est opérée de la NASA où les ingénieurs ont dû pour ce faire se pencher sur un logiciel démodé afin d’en extraire le code.

jj.gifLe disque comprenant la représentation de la Terre dans une langue universelle afin d’établir une communication extraterrestre.  Crédits : JPL NASA

Cette prouesse « va permettre de prolonger la vie de Voyager 1 de deux ou trois ans » a communiqué Suzanne Dodd, la directrice de projet de la NASA. Après son lancement, seulement cinq instruments sur les dix embarqués par la sonde continuaient de fonctionner. Certains ont été éteints, tandis que d’autres sont endommagés. La sonde coupera ensuite l’alimentation de certains afin d’économiser le peu d’énergie qui lui reste.
Les experts hésitent quant au temps de vie restant de Voyager 1 qui serait de 2020 pour certains et 2025 pour d’autres.

Il aura fallu attendre une vingtaine d’heures pour que le résultat parcoure la distance en années-lumière entre la sonde et la Terre. C’est donc mercredi que l’agence spatiale américaine a pu constater le succès de la mission et en parallèle se féliciter de la performance d’une technologie pourtant bien datée.

Le petit bijou de la NASA continue de défier la gravité pour encore quelques années, et, avec lui, de porter l’hypothèse d’une prise de contact avec une vie extraterrestre.

Voir ici les informations en temps réel sur le site de la NASA.

Par Camille Porquet

3 comments

  1. You actually make it seem really easy along with your presentation however I find this topic to be actually something that I think I’d by no means understand. It kind of feels too complex and extremely extensive for me. I am looking forward to your next publish, I will try to get the grasp of it!

    Like

  2. hello!,I really like your writing so much! proportion we communicate extra approximately your article on AOL? I require an expert on this space to unravel my problem. Maybe that’s you! Looking ahead to see you.

    Like

  3. whoah this blog is fantastic i like studying your articles. Stay up the great paintings! You already know, lots of people are hunting round for this info, you can help them greatly.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: