The Walking Dead, la série qui titube entre la vie et la mort

Huit saisons ce n’est pas si long pour une série télévisée. Huit saisons de « Aaaargh » dans l’attente de la mort inattendue d’un personnage important, ça fait longuet. Tiré de la grandiose bande dessinée éponyme (2003) créé par Robert Kirkman, et adaptée à l’écran (2010) par ce dernier en collaboration avec le producteur/réalisateur américain Frank Darabont, The Walking Dead a accumulé gloire et notoriété au fil des années.
frere
Personnage principal de la série, Rick est pourtant l’un des moins apprécié des téléspectateurs. ©Allo-Blog

Dans une Amérique post-apocalyptique, une bande de forcenés charismatiques survit grâce à la solidarité et aux particularités (pas si particulières) de chacun. Depuis sept saisons, le groupe résiste aux vagues redondantes de zombies et d’humains pourris par l’absence de lois. L’esthétique romantique et désertique de la série rappelle d’ailleurs explicitement l’Amérique sauvage des bons westerns d’antan. Seulement, ceux-ci avaient l’avantage de ne pas s’étaler en longueur. Seize épisodes de 50 minutes, pendant 8 ans, ça fait long.

autre frereAucun personnage principal n’est à l’abri d’une mort prématurée afin de garder la part aux rebondissement. ©Sérienews1.com

Il est évident que la série a beaucoup apporté au monde des TV shows. Souvent comparée à Game of Thrones pour sa popularité et son influence, elle aussi a su tirer les bonnes idées d’un récit originel. Pourtant dans un souci de plaire au grand public, la création s’est vu restreinte. Pour ces séries populaires, la recette est souvent la même et les épisodes se différencient peu.

Presque la première moitié de la saison se compose d’abord d’épisodes découvertes. Le spectateur va y découvrir un nouveau lieu, un nouveau personnage, une nouvelle alliance voire le retour d’un élément du passé. La deuxième moitié sera identique, cette fois-ci avec des épisodes passés, qui vont se concentrer autour d’un ou plusieurs personnages et vont être assaisonnés de flashbacks, de moments émotion et/ou de « comic reliefs »1. Enfin, l’épisode final, un mix d’épisodes découvertes et d’épisodes passés, avec comme ingrédient supplémentaire la mort d’un personnage important.

Bien entendu, chaque recette doit baigner dans le sang et l’accompagnement musical. Une flopée d’armes (souvent à feu au grand bonheur des amis de la NRA2) et un orchestre symphonique font l’affaire. Et naturellement chaque épisode ne peut se passer d’un « cliffhanger3 » bien épicé qui fait office de soma pour amadouer et accrocher le spectateur.

soeur
Souvent décrié par sa violence, la série bien que populaire reste critiquée des internautes. ©Filmandtvnow.com

The Walking Dead est devenu l’un des maîtres incontestés de ces shows ultra-populaires qui façonnent le paysage télévisuel actuel. Hormis certaines prouesses scénaristiques, dues à la qualité du récit originel, la série témoigne de trop peu d’efforts au niveau de la réalisation. L’esthétique n’est que trop peu exploitée et quant aux personnages ils ne sont pas suffisamment recherchés et manquent souvent de profondeur. L’enthousiasme de la rentrée diminue au fil des semaines, avant la prochaine pause de mi-saison qui relancera la machine communicationnelle et l’expectatif des téléspectateurs.

Voir la bande-annonce de la saison 8 de The Walking Dead.

Par Théo Traup

  1. Moment comique qui intervient dans un nœud dramatique
  2. National Rifle Association: Association supportant l’utilisation des armes à feu au Etats-Unis
  3. La technique du cliffhanger, apparue dans les romans-feuilletons du XIXème siècle, consiste à terminer l’épisode ou la saison d’une oeuvre par une fin ouverte, au moment où le suspens est à son comble.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: