Attention : Respirer peut vous tuer !

La respiration, en dehors du fait de nous maintenir en vie, peut causer votre mort. Selon la dernière étude de 2015 du  Global Alliance on Health and Pollution (GAHP), la pollution a été responsable de « neuf million de morts ». Celles combinées du sida, de la malaria, ainsi que de la tuberculose représentent trois fois moins de décès. Un chiffre alarmant qui met en évidence un phénomène choquant : la pollution est responsable de «16% de toutes les morts de la planète ».

coal-power-plant-889x631
Le Canada annonce un plan à éliminer l’énergie charbonnière d’ici 2030 / Photo ©Colin Ayne.

L’exposition aux produits toxiques touche surtout les enfants. A propos, le GAHP signale qu’il existe un haut risque de décès prématurés chez les enfants. Ceux-ci ont été exposés aux substances chimiques dès l’utérus.

Le coût de ces vies se traduit aussi en pertes économiques. Les maladies liées à ce « sujet tabou » entraînent des grandes baisses de productivité. Elles réduisent le produit intérieur brut des pays à revenu faible ou intermédiaire. En conséquence, les Etats doivent investir d’énormes sommes d’argent afin de contenir « ce grand assassin ». En Amérique par exemple, les investissements dans le contrôle de la pollution ont rapporté 200 billards de dollars chaque année depuis 1980.

La  pollution a bouleversé notre vie et à de nombreux endroits dans le monde, elle s’aggrave. Combien de victimes touchera-t-elle encore ?

S. A Longhi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :